La Chine appelle les parties concernées à réduire leurs d

  BEIJING, 11 décembre (Xinhua) -- La Chine a appelé vendredi toutes les parties participant à la conférence sur le changement climatique de Paris à faire preuve de flexibilité, à réduire leurs divergences et à batir un consensus pour parvenir à un accord final.   La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, s'est ainsi exprimée en réponse à une question portant sur la version quasi-finale de l'accord global sur le changement climatique, présentée jeudi soir par le ministre fran ais des Affaires étrangères et président de la conférence, Laurent Fabius, aux négociateurs des 196 parties.   La Chine salue ce texte, a déclaré Mme Hua lors d'une conférence de presse régulière, ajoutant que certains problèmes clés devaient encore être résolus et qu'il y avait encore du chemin à faire avant de parvenir à un accord final.   La Chine soutient un accord fort, ambitieux, global et équilibré et joue un r le positif et constructif pour la réussite de la conférence, a souligné Mme Hua.   Elle a mis l'accent sur les efforts déployés par la Chine face au changement climatique, indiquant que le pays était confiant et déterminé concernant le respect de son engagement de réduire de 60% à 65% ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB d'ici 2030, par rapport aux niveaux de 2005.   La porte-parole a aussi réfuté des accusations de médias occidentaux, selon lesquels la Chine ne contribuait pas au Fonds vert. "Les pays développés doivent augmenter leur contribution au Fonds vert", a-t-elle indiqué.   En septembre, la Chine a annoncé qu'elle apporterait 20 milliards de yuans (3,1 milliards de dollars) en vue de la création d'un fonds indépendant de coopération Sud-Sud, afin d'aider des pays en développement à faire face au changement climatique.   分享   La Chine appelle les parties concernées à réduire leurs divergences pour parvenir à un accord à la COP21   French.xinhuanet.com| Publié le 2015-12-11 à 21:36   BEIJING, 11 décembre (Xinhua) -- La Chine a appelé vendredi toutes les parties participant à la conférence sur le changement climatique de Paris à faire preuve de flexibilité, à réduire leurs divergences et à batir un consensus pour parvenir à un accord final.   La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, s'est ainsi exprimée en réponse à une question portant sur la version quasi-finale de l'accord global sur le changement climatique, présentée jeudi soir par le ministre fran ais des Affaires étrangères et président de la conférence, Laurent Fabius, aux négociateurs des 196 parties.   La Chine salue ce texte, a déclaré Mme Hua lors d'une conférence de presse régulière, ajoutant que certains problèmes clés devaient encore être résolus et qu'il y avait encore du chemin à faire avant de parvenir à un accord final.   La Chine soutient un accord fort, ambitieux, global et équilibré et joue un r le positif et constructif pour la réussite de la conférence, a souligné Mme Hua.   Elle a mis l'accent sur les efforts déployés par la Chine face au changement climatique, indiquant que le pays était confiant et déterminé concernant le respect de son engagement de réduire de 60% à 65% ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB d'ici 2030, par rapport aux niveaux de 2005.   La porte-parole a aussi réfuté des accusations de médias occidentaux, selon lesquels la Chine ne contribuait pas au Fonds vert. "Les pays développés doivent augmenter leur contribution au Fonds vert", a-t-elle indiqué.   En septembre, la Chine a annoncé qu'elle apporterait 20 milliards de yuans (3,1 milliards de dollars) en vue de la création d'un fonds indépendant de coopération Sud-Sud, afin d'aider des pays en développement à faire face au changement climatique. (责任编辑:admin)